Du lard ou du santon

Un dialogue de Julie Laffin et Marie-Jules

– J’adore le dimanche matin

– ah bon, pourquoi, tu vas à la messe maintenant?

– non, pas du tout, il fait sombre et froid dans les maisons de l’aviateur. Je préfère aller au marché. Mon Dieu à moi, c’est celui de la bouffe.

– Ca se voit… Au moins, Jésus, lui, il était maigre.

– Ben t’as vu où ça l’a mené.

– Celle-là, tu l’ emporteras pas au Paradis.

– Ma prière à moi, c’est que les étals soient bien garnis de victuailles au marché de Wasfort. Ca sent les herbes, ça pète de couleurs et de saveurs. Et puis j’adore y observer les gens. C’est plein de vie, de lard et d’apéros, de petites choses à goûter.

– Et la nourriture spirituelle?

– Imagine : on ferait goûter une partie de notre corps à nos amis pour voir si on a le même goût que ce qu’on prétend être.

– Je crois que tu devrais retourner à la messe.

Les petites gueules t’invitent à jouer le jeu de la communication addictive en cliquant sur SUIVRE pour t’abonner.

20130509_175829

©EncoreUnePhotoPriseAvecUnTéléphoneDansUneRue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s